Compte-rendu de la rencontre du 27 mars 2017: déboisement, plantes aquatiques et gratuité

Voici les trois principaux éléments discutés lors de la dernière rencontre des directeurs de l’APLA tenu le 27 mars dernier au Centre Roger-Cabana. Dans un rapport de 51 pages, l’environnementaliste Patrick Émond a établi un lien entre la déforestation autour du lac et l’augmentation des plantes aquatiques nuisibles. 70% de l’eau du Lac de l’Achigan vient…