Photo : Périphyton sur des roches

« Votre association vise toujours à être proactive pour suivre la santé du lac. »

En 2013, l’APLA a débuté le suivi et la caractérisation du périphyton (communauté d’algues et de bactéries) présent sur les roches situées dans le littoral du lac de l’Achigan. L’intérêt pour cet indicateur vient du lien démontré entre l’abondance du périphyton et l’importance des apports en phosphore, notamment ceux liés à l’occupation humaine dans le bassin versant des lacs. De fait, nous avons constaté que le périphyton était plus abondant dans les secteurs habités et pratiquement inexistant dans les secteurs naturels du lac de l’Achigan.

L’avantage de ce suivi par rapport à la mesure du phosphore dans l’eau est qu’il indiquerait plus rapidement un changement de la qualité de l’eau du lac. En effet, le phosphore provenant du bassin versant doit d’abord traverser la bande riveraine et le littoral avant de se retrouvé dans la fosse du lac où il est mesuré. Dans certains lacs, un changement dans le périphyton peut même être un des premiers signes observables de l’enrichissement par les matières nutritives.

Ce que notre équipe a fait cet été est de caractériser (couleur, texture, abondance) et mesurer l’épaisseur de la couche de périphyton sur les roches. Les mesures ont été faites sur 10 roches de plus de 10cm à 20 endroits répartis tout autour du lac et sur les îles. Les mesures sont faites une fois par été pour trois années consécutives. Nous reprendrons donc les mesures en 2014 et 2015 pour compléter le suivi.

La caractérisation et le suivi du périphyton présent dans le littoral des lacs étant des approches relativement récentes pour évaluer l’eutrophisation de ces derniers, les chercheurs du RSVL n’ont pas encore développé un outil d’interprétation des résultats. Nos données, ainsi que celles des autres lacs participant au programme, permettront aux chercheurs de développer un tel outil. Nous vous tiendrons au courant des développements dans ce dossier dans les prochaines années.

lac2

photo
Photo 1: Périphyton sur des roches
Photo 2: Notre équipe du suivi du périphyton, de gauche à droite : Frédérique Gareau, Christine Roy, Claudel Mey Plouffe.  Absent de la photo M. Gilles Lemay, bénévole qui a conduit notre équipe sur le lac avec son ponton.

 

Suivi du périphyton – Été 2014

Le 26 juillet et le 2 août 2014, notre équipe a repris les mesures de l’épaisseur du périphyton aux 20 sites déterminés l’an dernier. Nous remercions chaleureusement nos deux bénévoles, MM. Pomerleau et Kerodrin, pour avoir conduit notre équipe sur le lac à bord de leur ponton. Les mesures seront reprises en 2015 pour la troisième fois avant une pose de 5 ans. Toutes les données recueillies sont envoyées au Réseau de surveillance volontaire des lacs (RSVL).

Références :

Ministère du Développement durable, de l’Environnement et des Parcs (MDDEP), Conseil régional de l’environnement des Laurentides (CRE Laurentides) et Groupe de recherche interuniversitaire en limnologie et en environnement aquatique (GRIL), 2012. Protocole de suivi du périphyton, Québec, MDDEP, Direction du suivi de l’état de l’environnement et CRE Laurentides, ISBN 978-2-550-62477-6 (PDF), 33 p.

Christine Roy, notes personnelles prises lors de la conférence sur les plantes aquatiques du Dr Richard Carignan, Saint-Hippolyte, 17 août 2013.