Categories: Non classé

by APLA

Share

Categories: Non classé

by APLA

Share

L’assemblée générale annuelle de l’APLA s’est tenue le samedi 18 juin dernier au camp Bruchési.

Les membres présents ont entériné les actions du Conseil d’administration de la dernière année.  Outre les dossiers habituels dont la qualité de l’eau et le contrôle des goélands, les priorités de l’APLA pour l’année en cours sont la gestion des eaux de ruissellement, l’inventaire des plantes aquatiques et le contrôle de la renouée japonaise sur le territoire de Saint-Hippolyte.

Du nouveau en 2016: Afin de maximiser le nombre de membres et de sensibiliser davantage les résidents et utilisateurs du lac de l’Achigan pour la protection de notre environnement, l’adhésion à l’APLA est dorénavant GRATUITE.  Ainsi, afin de nous permettre de poursuivre notre mission environnementale, une aide financière nous a été remise par la Municipalité.  Cette dernière reconnaît le rôle important de l’APLA dans la préservation de l’environnement.

Également, il faut souligner que nous recevons des contributions volontaires de nos membres, lesquelles sont importantes, et ce, afin de réaliser plusieurs actions de prévention, sensibilisations et autres.

Les membres ont élu les personnes suivantes au Conseil d’administration de l’APLA : Sylvain Allaire, Patrick Émond, Jean-François Gareau, Johanne Gauthier, Yvan Gingras, Philippe Lemay, Georges Raymond, Érika Roy, Michel Roy, Hélène Savignac et Hugo Thériault-Viau.

STAY IN THE LOOP

Subscribe to our free newsletter.

Thank you for your message. It has been sent.
There was an error trying to send your message. Please try again later.

Don’t have an account yet? Get started with a 12-day free trial

Related Posts

View all
  • Continue reading
  • Voici le troisième article de la série sur les causes de la dégradation de l’écosystème d’un lac navigable. (3/3) Tiré du site Le Soleil Le Québec compte quelque 500 000 lacs qui couvrent 12 pour cent de sa superficie. La plupart se trouvent dans des régions difficiles d’accès et demeurent protégés des activités humaines. À […]

    Continue reading
  • Voici le deuxième article de la série sur les causes de la dégradation de l’écosystème d’un lac navigable. (2/3) Tiré du site Le Soleil Le Québec compte quelque 500 000 lacs qui couvrent 12 pour cent de sa superficie. La plupart se trouvent dans des régions difficiles d’accès et demeurent protégés des activités humaines. À […]

    Continue reading
  • Nous vous invitons à lire sur les causes de la dégradation de l’écosystème d’un lac navigable. Voici un premier article d’une série de trois sur le sujet. (1/3) Tiré du site Le Soleil Le Québec compte quelque 500 000 lacs qui couvrent 12 % de sa superficie. La plupart se trouvent dans des régions difficiles […]

    Continue reading