Categories: Non classé

by APLA

Share

by APLA

Share

Voici les trois principaux éléments discutés lors de la dernière rencontre des directeurs de l’APLA tenu le 27 mars dernier au Centre Roger-Cabana.

  1. Dans un rapport de 51 pages, l’environnementaliste Patrick Émond a établi un lien entre la déforestation autour du lac et l’augmentation des plantes aquatiques nuisibles. 70% de l’eau du Lac de l’Achigan vient des forêts et des milieux humides. L’effet du déboisement est l’augmentation de vase dans le lac et la diminution d’oxygène dans l’eau. Il faut s’assurer que les nouvelles constructions dans la ville de Saint-Hippolyte respectent le ratio de déboisement.
  2. L’inventaire des plantes aquatiques du lac a été complété. Une séance de formation sera offerte aux riverains afin que ceux-ci prennent connaissance des plantes nuisibles et utiles.
  3. La gratuité est maintenue pour les membres de l’APLA. Les contributions volontaires et les dons afin d’assurer un suivi de la qualité de l’eau et de l’environnement sont acceptés. 

Autres articles

View all
  • Des membres nous ont demandé de mieux expliquer en quoi consiste le projet COCREA et quelles actions ont été posées par l’APLA par rapport à celui-ci. Ce document vise à faire le point sur les enjeux afin de mieux saisir l’évolution de ce projet. Mise en contexte Situé en bordure du lac de l’Achigan, les […]

    Continue reading
  • Monsieur le Maire,   Nous avons pris connaissance de la vidéo annonçant l’annulation de la rencontre d’information concernant le projet Cocréa, diffusée sur les réseaux sociaux le vendredi 14 octobre 2022. Vous y avez mentionné, et je vous cite : « l’attitude de confrontation adoptée par les opposants » ainsi que « attaquer l’intégrité de la Municipalité par la remise […]

    Continue reading
  • Le statut du camp Bruchési et particulièrement le projet COCRÉA ont fait l’objet de beaucoup de discussions au cours des derniers mois. La municipalité de Saint-Hippolyte a émis un certificat d’autorisation le 6 juin 2022 qui permet au promoteur COCRÉA Immobilier Inc. d’opérer un camp de vacances sur les deux terrains acquis le printemps dernier. Lors […]

    Continue reading
  • Continue reading