Categories: Non classé

by APLA

Share

by APLA

Share

Le statut du camp Bruchési et particulièrement le projet COCRÉA ont fait l’objet de beaucoup de discussions au cours des derniers mois.

La municipalité de Saint-Hippolyte a émis un certificat d’autorisation le 6 juin 2022 qui permet au promoteur COCRÉA Immobilier Inc. d’opérer un camp de vacances sur les deux terrains acquis le printemps dernier. Lors de rencontres avec la municipalité les 10 et 14 juin 2022, nous avons exprimé notre désaccord sur la classification de ce projet quant au règlement de zonage. Nous considérons que ce projet est un « centre de vacances » et non un « camp de vacances » selon les définitions du règlement de zonage, et qu’en conséquence, il ne peut pas être réalisé sur les deux terrains acquis de Camps de Santé Bruchési Inc.  Nous avons réitéré notre position au cours de notre assemblée générale annuelle tenue le 18 juin 2022, ainsi qu’à plusieurs reprises lors de séances du conseil municipal.

Face aux positions contradictoires entre la municipalité et l’APLA, nous avons demandé un avis juridique à un cabinet d’avocats spécialisé en droit municipal. Selon l’opinion de ce cabinet, le projet COCRÉA serait un « centre de vacances », notamment en raison du caractère commercial et touristique de celui-ci. La municipalité n’a pas, à ce jour, obtenu d’avis juridique basé sur le règlement de zonage en vigueur au moment de l’émission du certificat d’autorisation et maintient toujours sa position. Devant ces points de vue divergents entre les parties, nous avons demandé à nos avocats de déposer une mise en demeure à la municipalité réclamant l’annulation du certificat d’autorisation.

Nous déplorons vivement de devoir entamer de telles démarches envers la municipalité, cependant nous demeurons convaincus que notre interprétation du règlement de zonage est la bonne. Considérant que ces démarches sont payées à même les dons de nos membres, cette décision a été mûrement réfléchie. Nous vous demandons de transmettre une mention d’appui envers votre conseil d’administration comme suit :

Nous appuyons la démarche du conseil d’administration de l’APLA quant à la classification du projet COCRÉA en regard du règlement de zonage et nous demandons l’annulation du certificat d’autorisation.

Cette mention devrait être transmise à [email protected] avec une copie à [email protected].

La municipalité a annoncé la tenue d’une séance d’information concernant le projet COCRÉA le 18 octobre prochain à 19 h au Centre des loisirs et de la vie communautaire. Nous vous invitons à participer en grand nombre pour exprimer votre opinion.

Merci de votre attention,

Yvan Gingras,
Président APLA

Autres articles

View all
  • Des membres nous ont demandé de mieux expliquer en quoi consiste le projet COCREA et quelles actions ont été posées par l’APLA par rapport à celui-ci. Ce document vise à faire le point sur les enjeux afin de mieux saisir l’évolution de ce projet. Mise en contexte Situé en bordure du lac de l’Achigan, les […]

    Continue reading
  • Monsieur le Maire,   Nous avons pris connaissance de la vidéo annonçant l’annulation de la rencontre d’information concernant le projet Cocréa, diffusée sur les réseaux sociaux le vendredi 14 octobre 2022. Vous y avez mentionné, et je vous cite : « l’attitude de confrontation adoptée par les opposants » ainsi que « attaquer l’intégrité de la Municipalité par la remise […]

    Continue reading
  • Continue reading
  • Voici le troisième article de la série sur les causes de la dégradation de l’écosystème d’un lac navigable. (3/3) Tiré du site Le Soleil Le Québec compte quelque 500 000 lacs qui couvrent 12 pour cent de sa superficie. La plupart se trouvent dans des régions difficiles d’accès et demeurent protégés des activités humaines. À […]

    Continue reading